Auto-edition.com Info en 1 clic
Etre vraiment indépendant Vendre des livres en papier et numériques -->
Le guide de l'auto-édition,
papier et numérique
livres essentiels

Suivant votre niveau
Roman Théâtre Essai

Livres conseillés
Auto-edition.com La boutique
Accès
La boutique 

Auto-edition.com
Menu clarifié 

AUTO-EDITION
Accueil 
AUTO-EDITION
Le guide 
Le forum 
Affaire au TGI de Paris 
Hymne auto-édition (Jacques Brel)  
CONTACT 
Un Menu du site. Le livre numérique.
Guide Auto-Publication en Numérique de Jiminy Panoz : un titre très proche de celui de Ternoise
une présentation observée par Ternoise

Jiminy Panoz pourra difficilement prétendre qu'il ignorait l'existence de l'essai " Le guide de l'auto-édition numérique en France (Publier et vendre des ebooks en autopublication)" de Stéphane Ternoise. Puisqu'il y est allé de sa petite intervention sur un forum où s'exprimaient ses soutiens.
Alors le 15 septembre 2011, monsieur Jiminy Panoz publie "Guide de l'Auto-Publication en Numérique"
La présentation écrivant que l'auteur "vous prodiguera ses bons conseils et ses astuces bien utiles tirées de sa propre expérience d’auteur", j'ai cherché ce qu'il avait publié :
- le 7 juillet 2011 : "The Writers' Guide to Self-ePublishing" chez Walrus.
- le 17 juillet 2011 "Spirit of 76" chez Walrus.
- le 10 août 2011 "Génération Enragée", toujours chez Walrus.
Ce dernier étant gratuit, je l'ai téléchargé. Malgré un nombre de pages très faible (40), j'ai abandonné avant la fin.
(JE ME SUIS RENDU SUR SON SITE POUR VERIFIER QU'IL N'Y AVAIT PAS D'AUTRES LIVRES NON DISTRIBUES. Mais uniquement ces 4 ebooks figurent en bas de page sous "livres publiés"...)


Walrus étant un éditeur numérique, où est l'expérience de monsieur Jiminy Panoz en auto-édition... oh pardon autopublication ?
Quand on veut s'exprimer sur l'indépendance, en prétendant livrer son "expérience d’auteur", mieux vaudrait avoir une expérience d'auteur supérieure à quelques mois, et de préférence en indépendance...
Il est intéressant de noter l'utilisation de plus en plus fréquente d'auto-édition ou autopublication mais la crédibilité serait préférable...

Sinon, s'il s'agit de conclure que l'autopublication c'est le passage par un éditeur numérique, mieux vaut l'annoncer dans le titre !

Un se ses fans ayant "hurlé" sur twitter que je ne connais même pas American Gonzo... j'ai cherché "Jiminy Panoz American Gonzo" sur google et effectivement... "Editeur : lulu.com (sortie le 22 août 2010)". L'auteur notant uniquement 4 ebooks sur la page d'accueil de son site, il a sûrement ses raisons... (pour ceux qui l'ignorent ce lulu n'est pas de l'auto-édition ni de l'autopublication ; même s'il semble ne pratiquer aucune sélection, ce lulu est éditeur...)

Donc un type qui n'avait pas lu Le guide de l'’auto-édition numérique en France (Publier et vendre des ebooks en autopublication) pouvait le lacérer car il n'aime pas l'auteur (je suis sûrement trop vieux !!!! Je publiais déjà en 1991...) et ma petite critique du titre et de la prétention de l'auteur à s'appuyer " sa propre expérience d’auteur", serait choquante ! En tout cas Jiminy Panoz peut compter sur des soutiens qui ne manqueront sûrement pas de s'indigner contre toute critique ! (comme lui, contrairement aux autres !, est auteur, peut-être qu'il sourit de cette phrase promotionnelle " sa propre expérience d’auteur.)"
Dans "l'ancienne économie du livre", un écrivain se devait de s'appuyer sur un clan... désormais il se doit de former une tribu de blogueurs et tweeteurs ? J'étais sûrement naïf en pensant que les plus jeunes voulaient "changer le système" ! Enfin, bref, ceci n'est qu'un site et je garde mes observations principales pour les livres...

J'ajoute après les commentaires (5) et les réactions sur twitter : Certes il existe l'orgueil de pouvoir annoncer avoir été retenu par un éditeur. Mais quand des écrivains défendent un système où ils touchent des miettes, c'est affligeant. Nous essayons de trouver une solution pour vivre de notre plume et certains s'organisent déjà pour essayer de maintenir le système Lagardère en place ! (Grasset est une maison Lagardère..) Les commentaires se sont arrêtés à 6. Alors j'en profite pour vous présenter le site sur le département du Lot, de Cahors à Montcuq où je présenterai mes ebooks locaux, ceux de photos.





Notez votre commentaire

-COM6-- le 08 octobre 2011 à 03 : 17
par chary : J'ai acheté le livre de Stéphane Ternoise pour 1.49 euros sur l'auto édition, et j'ai compris que je venais d'en perdre 4000 en compte d'auteur pour seulement deux romans. Merci à Stéphane. Du coup j'ai acheté un nouveau nom de domaine et j'ai créé un site pour mes livres en vrai autoedition numérique, peut être pour rien, mais là au moins c'est pas cher.
Cordialement Jch

-COM5-- le 22 septembre 2011 à 21 : 04
par Pascal : Attention aux sirènes de l’autoédition… déclarait Ingrid Desjours au Salon du livre de Paris, car écrire est un métier et il faut un éditeur pour guider l'écrivain. Les livres auto-édités sont mauvais, vous ne le savez peut-être pas encore ?
Si vous le compreniez vous comprendriez qu'il est logique qu'un livre sur l'autopublication soit édité chez un éditeur numérique qui a su le sélectionner. Il me semble logique qu'un tel livre préconise d'essayer d'être édité, au moins par un éditeur numérique.
P.S : j'ai envoyé mon premier roman chez Grasset et j'ai bon espoir qu'il soit retenu.

- le 22 septembre 2011 à 16 : 36
par Céline : Si ces écrivains en herbe prétendent que lulu.com c'est de l'auto-édition, c'est peut-être qu'ils en ont fumé...

- le 21 septembre 2011 à 16 : 37
par Corinne G. : Monsieur Ternoise,
j'ai lu votre ebook, j'ai lu deux de vos romans (je vais en acheter un autre !), je vous soutiens.
Merci pour vos informations et prises de positions.
Ne lachez-rien !
Corinne

- le 20 septembre 2011 à 23 : 15
par Patrick : Merci pour toutes les informations de votre site. J'ai auto-édité mon premier livre en 2004 grâce à vos précieux renseignements et depuis je participe à de nombreux salons du livre, ce que ne font sûrement pas certains... mais il faut bien que jeunesse pensent révolutionner le monde !

- le 20 septembre 2011 à 16 : 12
par Ternoise précise : Quelqu'un (un anonyme avec un seul blog anonyme, où il se présente "jeune") s'est indigné sur twitter de cette page...
J'ai précisé qu'il s'agit uniquement de quelques mots sur le titre et la présentation publique. Soulevant la question de crédibilité.
Aucune critique du guide car naturellement le site ne l'a pas reçu en service de presse !



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.

sur le forum : Montcuq peut également rire du youtubeur Le Rire Jaune
Lecture analyse auto-édition.